• Ecco: L’occhio di un albero tagliato

    Voici : L’œil de arbre coupé

     

     

    Dì qualcosa su questo

     La Natura ( elohim) Parla.Ha parlato, che capiamo (?) noi umani "In fine".



    "Hai preparato tutto con misura, numero e peso"

    (sapienza, 11:20)

    L’esistenza del numero nell’universo da sola dimostrerebbe quella dell’intelligenza suprema, perché
    «l’intelligenza si dimostra all’intelligenza solo con il numero»,
    dall’ordine che «è solo il numero ordinato», e dalla simmetria che «è solo l’ordine sommario e comparato».
    Dio ci ha dato il numero per separarci dalla animalità in ordine immateriale,
    come l’uso del fuoco ci separa nell’ordine fisico;
    «ed è per il numero che si dimostra a noi, come è per il numero che l’uomo si dimostra al suo simile».
    Senza numero non c’è scienza, né arte, né parola.
    Grazie ad esso il grido diventa canto, il suono riceve il ritmo, il salto è ballo,
    la forza si chiama dinamica e le tracce sono figure».
    «Tutti gli esseri sono lettere il cui incontro forma un discorso che prova Dio... »
    Joseph de maistre

     

     

    Dites quelque-chose à propos de ceci

     

    Hoooooooooo  shockedwouahhhhhhhh cool


    La Nature ( Elohim) Parle.Elle à parlé,que comprenons nous (?) nous humains "In fine".

     

    "Tu as tout disposé avec mesure, nombre et poids"

    (Sagesse,11:20)

    L'existence du nombre dans l'univers prouverait à elle seule celle de l'intelligence suprême, car 
    « l'intelligence ne se prouve à l'intelligence que par le nombre », 
    par l'ordre qui « n'est que le nombre ordonné », et par la symétrie qui « n'est que l'ordre aperçu et comparé ». 
    Dieu nous a donné le nombre pour nous séparer de l'animalité dans l''ordre immatériel,
    comme l'usage du feu nous en sépare dans l'ordre physique; 
    « et c'est par le nombre qu'il se prouve à nous, comme c'est par le nombre que l'homme se prouve à son semblable ». 
    Sans nombre il n'y a ni science, ni art, ni parole. 
    Grâce à lui « le cri devient chant, le bruit reçoit le rythme, le saut est danse,
    la force s'appelle dynamique et les traces sont des figures ». 
    « Tous les êtres sont des lettres dont la réunion forme un discours qui prouve Dieu... »
    Joseph de Maistre

    « Yossi Azulay - RachemLa Greffe des Païens »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter