• Gianna Jessen, rescapée de l'avortement

    Gianna Jessen, rescapée de l'avortement, tient une
    conférence à Melbourne (2008), sous-titres en Français

     

    Pour celles qui on commis ce crime ,souvent on leur dit pas que >>c'est aussi à confesser et demander pardon au Seigneur >> certaines dépressions sont le résultat masqué de cet ou ces actes pour X et Y raisons peu importe!!..MAIS .. la confession>et repentance selon Jacques (au chapitre 5, versets 14 et 15) c' est une étape de délivrance et de restauration de la personne.

    suivi d'Esaie 1 V18

     

    Venez et plaidons ! dit l'Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S'ils sont rouges  rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.

    penser a se pardonner a soi-même

    -----------------------------------------------------------------------------

    Le principal fondement scripturaire de cette pratique  se trouve dans l'épitre de Jacques (au chapitre 5, versets 14 et 15) : « Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur ; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné ». Il est bien clair que cette prescription de l'apôtre Jacques se situe dans le prolongement de l'action de Jésus lui-même, Jésus dont les évangélistes nous ont rapporté avec insistance les guérisons. Par exemple, dans l'Évangile selon Marc (Marc 6, 13) : « Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient. »




    « Ces Chrétiens oubliés Du couvent au salut de Dieu »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Juillet 2012 à 11:20

    Pour celles qui on commis ce crime ,souvent on leur dit pas que >>c'est aussi à confesser et demander pardon au Seigneur >> certaines dépressions sont le résultat masqué de cet ou ces actes pour X et Y raisons peu importe!!..MAIS .. la confession>et repentance selon Jacques (au chapitre 5, versets 14 et 15) c' est une étape de délivrance et de restauration de la personne.

    -----------------------------------------------------------------------------

    Le principal fondement scripturaire de cette pratique  se trouve dans l'épitre de Jacques (au chapitre 5, versets 14 et 15) : « Quelqu'un parmi vous est-il malade ? Qu'il appelle les anciens de l'Église, et que les anciens prient pour lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur ; la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le relèvera ; et s'il a commis des péchés, il lui sera pardonné ». Il est bien clair que cette prescription de l'apôtre Jacques se situe dans le prolongement de l'action de Jésus lui-même, Jésus dont les évangélistes nous ont rapporté avec insistance les guérisons. Par exemple, dans l'Évangile selon Marc (Marc 6, 13) : « Ils chassaient beaucoup de démons, et ils oignaient d'huile beaucoup de malades et les guérissaient. »

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter