• Le Shabbat est-il devenu archaique

    LE SHABBAT EST-IL DEVENU ARCHAÏQUE 

    Le Shabbat est le septième jour de la semaine, du vendredi couché Le Shabbat est-il devenu archaiquedu soleil au samedi .

    Le Shabbat est le premier jour de repos hebdomadaire obligatoire qu’ait connu l'histoire universelle.

    C’est un titre de noblesse qui a d’ailleurs valu aux Juifs, dans l’antiquité grecque et romaine,les sarcasmes de grands auteurs.

    L'essence de Shabbat est de laisser de côté les tâches de la semaine pour faire place à D-ieu en ce jour où Il a parachevé le monde en faisant place a l'Homme. 

    Le jour du Shabbat doit être l'occasion de se réjouir en famille, de vider son esprit des soucis et des devoirs matériels de la semaine, pour se plonger dans l'étude de la Torah et accueillir dans sa maison et dans son intellect le Oneg Shabbat, le bien-être du Shabbat, cadeau perpétuel de D-ieu aux Juifs afin qu'ils suivent toujours le chemin du Créateur pour apporter le règne du Bien.

    Le Shabbat est le temps où I’homme renonce à son pouvoir de transformation du monde.

    En effet ,par la mise en oeuvre de sa pensée, l’homme sait créer, fabriquer, transformer, et cette activité est un élément de sa vocation, presque une obligation. Mais la Torah fixe à l’homme une limite à sa puissance.

    Le Shabbat se définit comme le moment où il est prescrit de renoncer à un pouvoir Vieille de plus de trois mille ans, l’institution du Shabbat, loin d'être devenue archaïque, occupe encore une place centrale dans la pensée juive et, plus largement, conserve toute sa signification pour le monde d’aujourd'hui. (F Jews)


     

    Le chabbat ou shabbat (hébreu : שבת - cessation) ou shabbes en yiddish est le jour de repos assigné au septième jour de la semaine juive, le samedi, qui commence dès la tombée de la nuit, le vendredi soir.

     

    Il est observé par beaucoup de juifs, indépendamment de leur degré de pratique. Il commence le vendredi, 18 minutes avant le coucher du soleil et se termine le samedi après l'apparition des 3 premières étoiles, soit une durée variant entre 25 heures et 25 heures 30 selon les saisons. La période supplémentaire (Tosefet Shabbat) avant le coucher du soleil n'est pas partout de 18 minutes, pour certains, elle est de 22 ou 24 minutes, à Jérusalem et Petach Tikvah, elle est de 40 minutes. Il existe des tableaux (lou'hot) des heures dites distribuées dans la plupart des communautés.

     

        Movaé Chabbat (מובאי שבת) : entrée du Chabbat1
        Motsaé Chabbat (מוצאי שבת) : sortie du Chabbat

     

    « Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.
    Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
    Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes. Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s'est reposé le septième jour : c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié. »
    Exode 20:8-11 »

     

    Le chabbat est également jour chômé officiel en Israël, et outre les magasins, les transports publics ne fonctionnent pas.

     

    Le mot a donné « sabbat » en français, « sabbath » en anglais, « sabt » (السبت) en arabe, « chabat » (Շաբաթ) en arménien, « sábado » en espagnol et en portugais, « sobota » en polonais, et « ŝabato » en espéranto.

     

    De façon plus indirecte, « samedi » en est dérivé à partir de « sambe-di » en vieux français, ainsi que « Samstag », « samedi » en allemand, à travers le gothique, sambaz-tac puis samez-tac.

     

    Le concept d'« année sabbatique » y est également associé, bien que le concept dérive aussi du concept juif de l'année de jachère chemitta.


    A noter ceci d'important

    La racine bilitère2 de chabbat est shev (שב), d'où lashevet (לשבת), s'asseoir. Shabbat, bien que couramment rendu par « repos », signifie « abstention (du travail) », « cessation », qui comporte une nuance de repos, mais pas nécessairement, comme dans shevita, qui signifie « (faire la) grève » -- c'est une abstention active et voulue. En revanche, il n'y a pas de rapport (immédiat) entre chabbat (שָׁבַת) et cheva (שְּבַע).

    Yom chabbat ne signifie donc pas « le septième jour », qui se dit yom hachevii (יוֹם הַשְּׁבִיעִי), mais « le jour d'abstention », même s'il tombe le septième jour de chaque semaine.

    Ceci répond par ailleurs à la question théologique pourquoi Dieu, pourtant considéré comme omnipotent, se serait reposé. Selon la religion, l'abstention des activités quotidiennes humaines est pour l'homme l'occasion de se reposer, et de régénérer son âme.
    Institution biblique du chabbat

    Le chabbat trouve son origine dans la création du monde, début du livre référence du judaïsme.

        Genèse 2:2-3 : Dieu acheva au septième jour Son œuvre, qu'il avait faite, et Il S'abstint au septième jour de toute son œuvre, qu'il avait faite.

    Et Dieu bénit le septième jour, et Il le sanctifia, car en ce jour, Il S'abstint de toute Son œuvre qu'il avait créée en la faisant. L'observance du chabbat est mentionnée en de nombreuses occurrences dans la Torah, les plus notables étant Exode 20:8-11 et Deutéronome 5:12-15.

    Exode 20:8-11
    Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.
    Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
    Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes portes.
    Car en six jours l'Éternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et Il s'est reposé le septième jour: c'est pourquoi l'Éternel a béni le jour du repos et l'a sanctifié.
    Le Shabbat est présenté ici comme un trait d'union entre l'humain et le divin, créature et Créateur, marquant les deux rythmes, les synchronisant, chacun à son échelle. « Soyez saints comme je suis Saint »

    Deutéronome 5:12-15
    Observe le jour du repos, pour le sanctifier, comme l'Éternel, ton Dieu, te l'a ordonné.
    Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.
    Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu: tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bœuf, ni ton âne, ni aucune de tes bêtes, ni l'étranger qui est dans tes portes, afin que ton serviteur et ta servante se reposent comme toi.Tu te souviendras que tu as été esclave au pays d'Égypte, et que l'Éternel, ton Dieu, t'en a fait sortir à main forte et à bras étendu : c'est pourquoi l'Éternel, ton Dieu, t'a ordonné d'observer le jour du repos.

    Le chabbat n'est pas seulement le tribut à « Dieu le créateur » (Elohim), il est aussi celui à « Dieu le Sauveur » (YHWH), qui exige l'abolition des barrières non seulement professionnelles mais aussi sociales en ce jour. Toutefois, ainsi que le rappelle le Shema Israël, YHWH est Elohim, il est unique.

    Il existe d'autres occurrences importantes à Ex. 31:12-37, Ex. 35:2-3,Lev. 19:3,Lev. 19:30,Lev. 23:3, et Nu. 28:9-10.

    ************************************************

     
     (ci-dessous un extrait de l'article Yeshoua et le Shabbat   http://temps.over-blog.org/article-le-shabbat-45432501.html)

    "Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage"

    Si Paul observait aussi le Dimanche il aurait courramment profané l'autre aspect du commandement du shabbat , n'ayant travaillé que cinq jours.
    Voila, pourquoi les gens des nations de ce temps-là, savaient que la loi de D .ieu était aussi pour eux, comme cela est précisé en Esaie 51.4:

    "La Loi sortira de Moi et j'établirai Ma Loi pour être la lumière des peuples"


    Et voila pourquoi ils gardaient aussi le shabbat.

    Le mot shabbat figure 105 fois dans le Tanah_ (tous les écrits de la première alliance ), et 62 fois dans la nouvelle alliance : combien de fois figure le mot dimanche ?

    Les textes de la nouvelle allaince mentionnent 8 fois le 1er jour de la semaine sans dire qu'il est béni, sanctifié ou choisi par D .ieu pour être respecté ou honoré comme jour d'Adoration. Matthieu 28-1 Marc 16,1-2 Luc 24-1 Jean 20-1  19-1, 1 Corinthiens 16-2 , Actes 20-7


    Si le shabbat était mort définitivement, ou même remplaçé par un autre jour, celui du Dimanche, pourquoi les épitres de Paul Apôtre des incirconcis ,ou le livre des Actes qui raconte les voyages missionnaires de Paul n'en disent pas un mot ?

    Pourquoi un tel SILENCE ?

    Tout simplement parce-que rien n'a changé quand à ce jour Saint du Shabbat de l'Eternel.

    **************************************************

    EXODE 29.9 mais le septième jour est la trêve de l'Éternel ton

    Dieu: tu n'y feras aucun travail, toi, ton fils ni ta fille, ton esclave mâle ou femelle, ton bétail, ni l'étranger qui est dans tes murs.
    Le Shabbat est présenté ici comme un trait d'union entre l'humain et le divin, créature et Créateur, marquant les deux rythmes, les synchronisant, chacun à son échelle. « Soyez saints comme je suis Saint » (

    ( QUE JE SACHES LES ANIMAUX N ONT PAS BESOIN DE SALUT ET DONC POURQUOI SERAIT-ILS CONCERNÉS PAR LE JOUR DE REPOS???))) PUISQUE "Jésus" Yeshoua A TOUT ACCOMPLIT POUR NOTRE SALUT..QUE VIENDRAIT FAIRE LE REPOS DU BÉTAIL DANS CETTE HISTOIRE DU SALUT ??

    POSONS-NOUS LES BONNES QUESTIONS CAR PARFOIS LES RÉPONSES SONT PLUS SIMPLES QUE L ON IMAGINE ET D.IEU NE NOUS A PAS DESTINES A VIVRE DANS L IGNORANCE DE SA VOLONTÉ..

    QU ELOHIM VOUS BÉNISSE DANS LE NOM DE L ADON YESHOUA HAMASHIA

    Célest Natali



    SOURCES: FAMOUS JEWS -CLAUDE HB - WIKiPEDIA-ROUAH    HAKODESH

     

    « ETUDE BIBLIQUE : YESHOUA HAMASHIAHShabbat, shalom ! »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter