• APPRENONS A DISCERNER L'ESPRIT RELIGIEUX

    Samedi 27 juin 2009

    Un esprit religieux est un démon qui cherche à remplacer, dans nos vies, la puissance du Saint-Esprit par l’activité religieuse.

    Son objectif prioritaire est de voir le chrétien garder « l’apparence de la piété, en reniant ce qui en fait la force. » 2 Timothée 3 :5 « Eloigne-toi de ces hommes-là ! »

    Cet esprit religieux, c’est « le levain des pharisiens et des Sadducéens » (Matthieu 16 :6) dont le Seigneur a averti Ses disciples de se garder.

    • L’esprit religieux agit comme le levain dans la pâte. Il ne lui ajoute aucune valeur nutritive, il la fait seulement gonfler.
    • L’esprit religieux fait la même chose. Il n’ajoute ni vie, ni puissance à l’église.
    • Il ne fait qu’alimenter l’orgueil de l’homme, cet orgueil qui a causé la toute première Chute et toutes les autres qui ont suivies.

     Dieu résiste aux orgueilleux mais Il fait grâce aux humbles.  Jacques. 4 :7

    Il semble que Satan le comprenne mieux que les chrétiens
    Il sait que Dieu ne viendra habiter dans aucune œuvre enflée d’orgueil et Lui résistera même en Personne.

    La stratégie de l’adversaire est de nous pousser à être fiers – même des bonnes actions telles que le temps que nous passons à lire la Bible, nos efforts pour témoigner, pour aider les pauvres…

    Il sait que si nous accomplissons la volonté de Dieu avec un cœur orgueilleux, notre travail pourra finir par nous amener à la chute.

    L’orgueil, par sa nature même, est la forteresse la plus dure à abattre, à corriger.

    L’esprit religieux nous pousse à croire que nous connaissons déjà l’opinion du Seigneur, ce qu’Il dit et ce qui Lui plaît, dans le but de nous empêcher d’écouter et d’entendre Sa voix.

    Nous nous imaginons que Dieu nous ressemble, et c’est une tromperie.

    Cette tromperie nous fait croire que Ses paroles de correction, Ses reproches, Ses exhortations sont pour les autres, mais pas pour vous.

    Si vous êtes personnellement concerné par une forme d’esprit religieux, vous commencez déjà probablement à penser combien certains croyants de votre connaissance ont besoin d’entendre ce message ! Cela ne vous vient pas à l’idée que si vous êtes là, c’est parce que Dieu veut vous aider sur ce domaine.

    En fait, nous en avons tous besoin. Il s’agit d’un ennemi particulier contre lequel nous sommes tous plus ou moins en guerre.

    Il est impératif que nous nous libérions de cette illusion dévastatrice, et que nous restions libérés.
    Car nous ne pourrons pas adorer le Seigneur en Esprit et en vérité tant que nous ne le serons pas.

    C’est dans la mesure où nous serons libres de ce grave égarement que nous serons à même de prêcher avec puissance l’Evangile véritable.

    Cette confrontation entre l’esprit religieux et l’église sera une des batailles caractéristiques des derniers temps.

    • Chaque croyant s’y verra engagé.
    • La seule question qui comptera vraiment sera celle-ci : de quel côté serons-nous ?

     Nous n’aurons aucune autorité pour délivrer les autres des ténèbres si nous n’en sommes pas libres nous-mêmes.

    Pour commencer à reprendre du terrain à l’ennemi, nous devons demander au Seigneur de faire briller sur nous Sa lumière, de nous révéler en quoi ce combat nous concerne personnellement.

    Le conflit continuel que Jésus a dû mener avec les pharisiens nous montre que la bataille la plus désespérée de l’église, depuis le début, a été contre cet esprit.

    La principale caractéristique des pharisiens était toujours de voir le mal chez les autres, tout en restant aveugles quant à leurs propres fautes,

    L’esprit religieux nous pousse à la même attitude.

    La grande illusion

    Cet esprit religieux se fonde sur le zèle pour Dieu.

    Paul écrit, en parlant de ses frères juifs, dans Romains 10 :2  « Je leur rends le témoignage qu’ils ont du zèle pour Dieu, mais sans intelligence ».

    Personne sur la terre, plus que les pharisiens, ne s’adonnait à la prière, au jeûne, à la lecture de la parole, n’espérait la venue du Messie et ne manifestait de zèle pour les choses de Dieu.
    Cependant, ce sont eux qui furent les plus farouches opposants contre Dieu et son Messie, lorsque celui-ci a paru.

    Le zèle est une qualité dont l’église a désespérément besoin aujourd’hui, elle qui est liée dans son ensemble à une tiédeur terrible, au point que le Seigneur dise à l’église de Laodicée : « Aie donc du zèle et repens-toi ! ».

    Le jeune Saul de Tarse était motivé par son zèle pour l’Eternel, alors qu’il persécutait Son peuple.

    Les croyants remplis de zèle sont les plus difficiles à arrêter ; alors la stratégie de l’adversaire est de les pousser trop loin.

    • « Quand le diable ne peut plus t’arrêter, il te pousse ! »

    Si l’ennemi réussit à nous rendre orgueilleux du don ou des qualités qui sont les nôtres, s’il arrive à faire que nous nous glorifions de notre zèle, il nous prendra au piège et fera servir ce don à ses desseins.

    Le Seigneur, pendant son séjour sur terre, a eu très peu de problèmes avec les démons.

    • Ceux-ci reconnaissaient immédiatement Son autorité et imploraient Sa miséricorde.

    Par contre les religieux de son époque, pleins de zèle religieux, se montrèrent Ses pires ennemis.

    Ceux qui avaient le plus grand zèle pour la parole de Dieu ont crucifié cette Parole en  Personne, venue en chair au milieu d’eux.

    La même attitude est toujours vraie.
    « Aucune sectes et fausses religions n’ont causé aux divers mouvements de Dieu autant de tords que l’opposition ou l’infiltration des esprits religieux au sein de l’église.
    L’esprit religieux a contrecarré et fait dévier presque tous les réveils jusqu’à ce jour et il continue à conserver une place d’honneur au cœur de l’église visible dans son ensemble. » (Rick Joyner)

    C’est une de ses manifestations qui s’assiéra un jour dans l’église et celle-ci le lui permettra !

    «L ‘adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. » 2 Thessaloniciens 2 :4.

    L’esprit religieux base son influence sur deux fondements : 
                                       
    La crainte et l’orgueil.

    L’esprit religieux cherche à nous faire servir le Seigneur dans le but d’obtenir Son approbation, au lieu que nous le servions parce que nous l’avons obtenue par la croix de Jésus.

     C’est pourquoi cet esprit base la relation avec Dieu sur une discipline personnelle de notre part, plutôt que sur le sacrifice expiatoire de Christ.

    La motivation de cette attitude est de la peur, de l’orgueil ou une combinaison des deux.

    Nous pouvons faire preuve de patience envers les croyants animés d’un esprit religieux, seulement nous ne devons en aucun cas tolérer leur ministère au milieu de nous pendant le temps d’attente !

    Car, si cet esprit n’est pas rapidement confronté, il pourra causer des dommages à nos familles, à notre vie, à l’église…   'A suivre)

    « Révélation sur l'action de l'esprit de la sirene contre les servantes de Dieu -Sr Claire AndounQuelques vérité sur Hanouccah ( avec commentaires ) »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter